Dimanche 14 juin, j'ai fait une petite pause dans mes révisions pour me déplacer à un évenement magique auquel je tenais beaucoup : une journée dégustation organisée par le restaurant Les Terrasses d'Uriage. Il s'agissait d'une journée durant laquelle il était possible de découvrir, pour la modique somme de ..10 euros!!.. une entrée, un poisson, une viande, un fromage aisin que trois desserts, qui font partis du 1er menu (95euros hors boissons quand même!). Mais attention, ça n'était que pour les 600 premiers (normal vu la qualité des plats, ils ont fait à déficit c'est certain, mais ça leur faisait un bon coup de pub..). Donc c'est quiqui a fait la queue 1h30 à l'avance? Ma poire!xD en plein soleil, parce qu'il avait oublié le moindre petit coin d'ombre, donc plein canya toute l'aprem.. Mais alors qu'est ce que j'étais heureuse! A condition de refaire la queue (environ 200personnes à chaque stand) en plein soleil, on en reprenait tant qu'on voulait (ben non, personne ne respecte le "un seul plat par personne" mentionné sur le papier : pas fous..^^). J'ai du coup mangé du..caviar!! si si! du vrai, certifié et tout et tout! (peut être normal pour certains d'entre vous, pour moi ce sera peut être l'unique fois de ma vie..). Je vous ai donc tout pris, histoire de vous faire voyager vous aussi :



geekitchen_370Velouté de tomates, langoustines, caviar et sorbet huile d'olive

   Un gazpacho glacé de tomates avec un fort goût d'huile d'olive fruitée, dans lequel nageaient 3 gros morceaux de langoustine, crue je pense, car translucide, grise et très fondante entre les dents.. Pour couronner le tout, une noisette de caviar certifié, et une cuillerée de sorbet à l'huile d'olive : un sorbet à la fois sucré, fruité et absolument délicieux.. En résumé, cette entrée était une véritable tuerie, le plat que j'ai préféré.. Le gazpacho était vraiment impressionant, je ne connais pas la provenance de leur huile d'olive, mais c'est un pur délice ! Et la langoustine ultra fondante m'a beaucoup plus dans cette nage.. Le caviar, était raiment délicieux, très fin, je suis vraiment ravie d'y avoir goûté! Mais je ne saurais décrire le goût, si quelqu'un a une idée pour que je puisse l'expliquer à mon père, très intéréssé.. Et alors le sorbet, je me serais bien fait le pot..



Pigeon saisit-rôti, petits pois et menthe, balsamique 15 ans d'âgegeekitchen_390

  Un morceau de pigeon saisit, encore cru, sur un lit de velouté de petits pois et menthe, quelques gouttes de balsamique 15ans d'âge, et pluie d'oignons frits de l'épaisseur du papier à cigarette ! Pour être sincère j'ai eu plus de mal ici, j'avais un morceau qui ne contenait que peu de viande mais surtout de la peau et du gras, et le morceau mangeable était cru, à l'intérieur, sauf qu'on n'avait pas de couverts mais une cuillère..^^ Et puis la viande crue j'ai du mal.. En revanche, un velouté vraiment délicieux, plus une purée en fait, j'ai beaucoup aimé ce goût de petits pois et menthe ciselée (pas de goût sucré, mais salé) mélangé au jus de viande caramélisée tant elle avait été saisie, et je ne vous explique pas le bonheur en tombant sur une goutte de ce vieux balsamique.. Loignon frit, tellement fin, fond en bouche..l'extase..



geekitchen_380Truite du Vercors, velouté d'oignon doux à l'anis étoilé, fenouil

   Un morceau de truite saisit à l'unilatéral, sur un velouté d'oignon doux à l'anis, surplombé d'un morceau de fenouil juste prit à la vapeur, encore croquant ; le tout arrosé d'une bonne lampée d'huile aux herbes. L'absolu bonheur pour une fan de poisson telle que moi ! Le morceau de poisson étant vraiment petit et prit contre la peau, la truite est vraiment "grasse" et fondante, la partie encore rosée accentue le fondant.. Le velouté est vraiment doux et très agréable, le mélange d'oignon et d'anis est absolument délicieux, d'autant qu'il n'est pas gras, il tranche bien du coup avec la truite, et la lampée d'huile.. Huile neutre d'ailleurs je pense.. je l'ai goûtée seule mais n'ai pas discerné de goût.. Je pense qu'elle est là pour jouer sur le mélange de textures.. Et le morceau de fenouil à peine cuit (trempé dans l'huile aussi, mais la même?? difficile à dire..) a vraiment bien sa place sur le dessus.. Bref, un plat excellent..



Saint Marcellin sur son pain aux noix, antésite et sureaugeekitchen_404

     Une rondelle de pain aux noix et raisins secs, sur lequel est déposé un petit morceau (de la taille de la pointe d'un couteau) de croûte de Saint Marcellin, quelques gouttes d'antésite, de sirop de sureau, le tout recouvert d'un espuma de Saint Marcellin, parsemé de fleurs de sureau, et de croûte de pain fine et grillée. Rien que leur pain seul est un délice ! La taille ridicule du mocreau de croûte de fromage parait dérisoire au début, et bien non, c'est justement dosé exactement ce qu'il faut ! (Parce que sous 33°C, vous vous demandez au début si le goût du fromage fort vous tente vraiment..) Et bien l'ensemble est agréablement doux et sucré! Les 2-3 gouttes d'antésite et de sirop de sureau ont vraiment leur place, une association que je vous conseille fortement de tester! Car l'espuma du Saint Marcellin est doux, et ce côté à la fois anisé, puis sucré, lui va à merveille ! Les fleurs de sureau sont délicieuse, et la croûte ultra fine et grillée de pain apporte un sympathique croquant.. Bref, alors qu'au départ j'hésitais, j'en ai repris trois fois..^^




geekitchen_447Trio de desserts : Croustillant chocolat, Ajwan et citron  ;  Pain d'épices à la cerise  ;  Fraises, menthe poivrée, et sorbet yaourt

    Celui que j'ai préféré : les fraises fraiches, sur lesquelles sont déposées une cuillérée de gelée de menthe poivrée peu sucrée et bien parfumé, ainsi qu'une cuillérée de sorbet yaourt (snayf, pourquoi pas une boule??!^^) ultra rafraichissant, pas trop sucré et bien frais, un pur délice ! Le tout est arrosé d'un jus de fraises sucré..
    Le second, une mousse de crème anglaise sur laquelle est déposé un croustillant chocolat fin comme du papier cigarette, le tout nageant dans une soupe froide au chocolat et citron absolument délicieuse, le goût de citron apporte un côté rafraichissant, j'en lèche l'assiette !=p
     Enfin, un petit pain d'épices très très fondant, surplombé d'une demi cerise, arrosé d'un sirop de cerise. un desser très gourmand et vraiment excellent même si c'est moins dans mes goûts : l'ultra fondant du pain d'épice est dû à la quantité faramineuse de sucre, disons qu'il faut plutôt s'imaginer manger du miel épicé, mais cela dit, ça n'est pas parce que je ne suis pas fan qu'il n'en était pas délicieux pour autant, j'ai entendu beaucoup de gens se damner pour en ravoir..



     Vous l'aurez compris, quelques heures de pur bonheur ! j'ai été bluffée par tout ce que j'ai dégusté, même par ce que j'ai moins apprécié, car le tout est vraiment de la Grande cuisine ! C'est là qu'on reconnait les professionnels : le fromage par exemple, n'est composée que d'éléments "simples" mais c'est l'association qu'il fallait imaginer, car le tout a parfaitement sa place et se complète vraiment bien.. En bref, un restaurant qui montre que certains plats peuvent être un luxe à eux seuls, même sans produits inaccessibles aux portefeuilles modestes.. Et ça, c'est vraiment appréciable !
     J'ai aussi pu faire une dégustation de balsamique vieux (il y avait un exposant sur place) mais pas aimable, le commerçant, auprès duquel j'ai du m'imposer un peu : étant donné que je n'ai pas la tête à avoir le portefeuille qui va avec ses produits, il faisait simplement celui qui ne m'avait pas vu,sauf qu'il n'y avait que deux autres personnes au stand.. Il m'a fait goûter ensuite jusqu'au 15 ans d'âge, mais pas les 25, 30, 40 et 50 (!) ans d'âge que goûtaient le couple d'à côté, pas le look à avoir le bon portefeuille je vous dis!^^ ). Par contre je n'en revient pas du goût du balsamique vieux, une vraie gourmandise ! 

geekitchen_377 geekitchen_401

geekitchen_425 geekitchen_385


      Voilà, j'espère vous avoir fait partager mon bonheur comme il se doit !

     Bonne journée à tous!=)

geekitchen_397 geekitchen_445

[...]